Mournblade

Artiste

Artiste

Lorsque l’artiste pratique son art, il peut créer un véritable chef-d’œuvre ou produire une performance hors du commun qui est à même d’augmenter sa renommée, de lui obtenir un nouveau patron ou de faire d’un ou de plusieurs spectateurs des admirateurs prêts à presque tout pour satisfaire l’artiste.

Vous n’imaginez pas le nombre d’hommes qui sont morts pour moi en duel. Comme si les voir recouverts du sang de leurs semblables aurait pu les rendre plus attrayants à mes yeux. Non. Ce pourquoi je brûle, c’est qu’on s’émerveille et qu’on se pâme en me regardant danser et jouer. Devenir quelqu’un d’autre. Ressentir d’étranges émotions… et entendre la foule qui m’acclame.

Et puis je ne vous cacherai pas qu’il y a certains à-côtés intéressants. J’ai de nombreux amants, vous savez. Je les choisis riches et puissants… et ne croyez pas que seules les basses considérations matérielles me guident.

Un homme public doit à un certain niveau savoir se mettre en scène. Il devient alors un acteur tout comme moi. C’est là que je sais me rendre utile. Mes amants partagent avec moi des secrets qu’ils ne révéleraient ni à leurs femmes ni à leur plus proche conseiller. Instaurer un climat de confiance est un art que je maîtrise parfaitement. Il me suffit alors de suggérer habilement une action ou d’émettre un avis étonné sur une décision pour parfois faire pencher la balance de mon côté.

La seule différence entre le théâtre et la politique, c’est que, dans la seconde, le public ignore qu’il assiste à une représentation.


Certains sages de Séred Öma disent que l’univers n’est qu’une gigantesque scène sur laquelle les Dieux comme les mortels dansent pour un public inconnu. Vous n’êtes pas loin de penser qu’ils ont peut-être raison. Quoi qu’il en soit, vous ressentez depuis votre plus tendre enfance un élan, un besoin impératif de créer quelque chose de nouveau, presque un désir de remettre en question l’ordre établi. Ce n’est que bien plus tard que vous avez compris que c’était votre Muse qui vous parlait ainsi. Il vous faut bien avouer que cette dernière est un peu inconstante, voire tout à fait garce parfois, mais elle vous a appris une leçon capitale : si on peut changer le monde les armes à la main, on peut tout aussi bien le faire à travers l’Art. Car l’Art est un moyen d’ouvrir les esprits à de nouvelles idées, de nouvelles sensations, d’introduire chez eux un questionnement qui n’existait pas auparavant, de gagner leur cœur ou, tout simplement, et c’est une arme plus dangereuse que n’importe quelle épée, de les subjuguer entièrement. C’est exactement ce que vous vous apprêtez à faire.