Mournblade

Spadassin

Spadassin

les spadassins savent se sortir d’un mauvais pas ou endormir la vigilance d’une sentinelle.

Je serai franc et direct : les minutes qui suivent sont peut-être les dernières qui vous restent à vivre. Soit vous restez raisonnables et on traite toute l’affaire de manière civilisée. Vous déposez vos armes ainsi que vos biens précieux à vos pieds et je vous laisse repartir sains et saufs. Soit vous décidez de bêtement mourir pour protéger le bien d’un quelconque marchand qui n’a que faire de vous et qui n’hésitera pas à vendre vos femmes et vos enfants pour éponger vos dettes

Et par pitié, ne me parlez pas de votre réputation. Elle ne sert pas à grand-chose à des hommes morts… et oui, moi non plus je ne vous fais pas confiance, mais j’ai au moins le nombre de mon côté. C’est vous qui décidez mais votre bourse m’appartient quoi qu’il advienne. Vous n’êtes pas mes premiers clients et vous ne serez certainement pas les derniers.


Les routes des Jeunes Royaumes ont la réputation d’être peu sûres et vous et vos semblables en êtes largement responsables. Vous êtes peut-être un bandit de grand chemin qui gagne sa subsistance en dépouillant les voyageurs qui ont le malheur de tomber entre vos mains ou alors un de ces pillards qui rançonnent les familles isolées. Quoi qu’il en soit, vous vivez en dehors de la loi et généralement aux crochets de la société. Vous n’avez pas choisi une vie facile car non seulement vous risquez de finir comme gibier de potence mais il vous faut aussi vous défendre des autres criminels qui savent parfaitement que vous n’irez pas vous plaindre auprès du bailli du coin. Vous avez néanmoins la consolation de savoir que vous ne passerez pas votre vie à trimer pour le compte d’un quelconque seigneur local qui vous prend de haut.